NIPPONZINE

accueil ExposPhotosArtsReportagesTourismePratiqueBlog

Ile de Yakushima

L’île de Yaku est située à l’extrême sud du Japon, à plus de 1000 km de Tokyo. Elle est surnommée "Les Alpes flottantes" à cause de ses 46 sommets de plus de 1000 mètres dont le plus haut culmine à 1935 mètres (mont Miyanoura). Avec une superficie de 500 km2 et 132 km de circonférence, elle fait parti du "patrimoine Mondial de l’UNESCO" depuis 1993. Ses versants sont couverts d’une végétation luxuriante. les précipitations annuelles sont de l’ordre de 8.000 a 10.000 millimètres.

 

Accès

- ligne aérienne régulière entre Tokyo et Kagoshima, la compagnie JAC assure la liaison entre Kagoshima et L’île de Yakushima (40 minutes de vol). La correspondance par l’aéroport de Kagoshima semble inévitable.

- Un ferry assure la liaison entre Kagoshima et le port de Miyanoura, départ quotidien vers 6h du matin.

- L’hydroglisseur jetfoil (vitesse de croisière de 80 km/h) au départ de Kagoshima, dessert les port de Miyanoura (nord) ou Anbo (est).

 

Ou loger

- Hirouchi, un village situé au sud de l’île, c’est là que se trouve une très belle Auberge de Jeunesse.

- pensions à Harumaki, prix entre 7.000 et 15.000 yen pour une chambre individuelle et 2 repas.

 

A voir

- Les chutes de Oko qui sont classées parmi les 10 plus importantes du Japon. La masse liquide larguée d’une hauteur de 80 mètres se fracasse avec un grondement assourdissant dans une piscine naturelle d’eau couleur turquoise. Prendre un bus depuis le village de Hirouchi.

- Le parc de Yakusugi-land, départ de Harumaki, village situé au sud de l’ile, prendre un taxi ou un bus qui conduit directement au parc situé 15 km plus haut. Ce parc est renommé pour ses forêts de cyprès (Sugi en japonais). Les cyprès qui n’ont pas encore atteint l’âge de 1000 ans reçoivent la dénomination de Ko-sugi (petit cyprès) tandis qu’au-delà du millénaire l’arbre reçoit le titre de Yaku-sugi. Certain de ces arbres atteignent 5,22 mètres de circonférence.

- La foret de Mononoke, Vous pouvez visiter la forêt qui a inspiré Miyazaki pour le film "Princesse Mononoke" et qui s’appelle d’ailleurs "Mononoke no mori" (forêt de Mononoke).

 

 

 

Spécialités

- Ramen (nouilles) à la façon Kagoshima, certainement les meilleurs Ramen du Japon.

- Onsens (sources thermale), payants ou gratuits, vous en trouverez tout au long de la route qui longe le bord de mer.

 

 

Singeries

On peut croiser en tout point de l’île des singes (macaques), il est fréquent que des groupes de singes s’épouillent en bord de route, certains sont très téméraires et n’hésitent pas à sauter sur le capot des voitures ou à s’agripper au rebord du pare brise lorsqu’ils sentent de la nourriture. Attention aux crocs menaçants et aux coups de griffes.

 

 

Randonnée

Six heures du matin, départ en voiture du village de Harumaki, aller en direction du parc de Yakusugi-land, puis prendre l’embranchement situé à droite 3 km avant d’arriver au parc. Suivre le chemin grimpant et tortueux sur plusieurs kilomètre puis garer la voiture en bout du chemin, sur un petit parking prévu à cet effet.

Continuer à pied, traverser le pont étroit qui enjambe le précipice (attention très dangereux) puis suivre l’ancienne ligne de chemin de fer sur une dizaine de kilomètres. Il est très fréquent de croiser des groupes de daims (shika) pas du tout craintif.

Lorsque vous voyez un panneau indiquant "Wilson Kabu" (impossible de vous tromper, la ligne de chemin de fer est barrée quelques mètres plus loin), quitter la voie de chemin de fer et prendre à droite un sentier étroit, raide, glissant et rocailleux.

Après une demi-heure de marche, vous arrivez au "Wilson Kabu", c’est la souche d’un arbre géant coupé en 1586 et redécouverte en 1914 par Ernest Wilson, un botaniste américain. Un temple à été aménagé à l’intérieur.

 

Ne pas trop s’attarder car il faut encore une heure et demie de marche avant d’atteindre vers midi le plus vieux cèdre de l’île, baptisé le "Jomon sugi", il aurait 7200 ans et mesure 25 mètres de diamètre. Le "Jomon-Sugi" est un survivant de l’âge de Bronze (Jomon en japonais). L’arbre a une apparence qui peut paraître banale, mais son existence physique donne matière à réflexion. cet arbre est une véritable encyclopédie, les cernes de son aubier ayant enregistré les données climatiques depuis l’age de bronze.

Reprendre le chemin en sens inverse et retourner au parking que vous devriez rejoindre vers quatre heures de l’après midi.

 

Conclusion

Yakushima est une île où se côtoient les extrêmes : chaleur tropicale sur la côte et un froid arctique en montagne, de belles plages de sable blanc et des pics de 2000 mètres. Une île qui a su se préserver du mitage côtier et forestier, systématique dans les pays développés, et dont les forêts touffues cachent jalousement des paysages superbes, des arbres millénaires, une flore exubérante et une faune riche. Mais ce que le voyageur retient le plus souvent, c’est le dévouement et la gentillesse des habitants de l’île.

Recommander cet article
articles
Voyage à Tokyo
Saison du Kooyoo
Quand la température estivale grimpe...
Ginza l’extravagant
Les îles Ogasawara
Nagoya
L’île de Sado
Ile de Yakushima
Nihon Minka-en
Le lac Yamanaka
Studio-kilala
Photographies d art & Posters
     Photographies d'art
     & Posters du japon